• LEXIQUE "Histoire"

     

     

    LEXIQUE "HISTOIRE" et "TOPONYME"

    (ordre alphabétique)

     

    Suffixe ACUM : veut dire "domaine de"

     

    ACUTUM : suffixe latin veut dire aigu, pointu, plus de renseignements ICI

     

    Un anthroponyme : Nom de personne (prénom, surnom, nom de famille).

     

    Paul BURGAN: la dépêche en parle cliquer ICI

     

    Différence entre CALVAIRE et Croix : Un calvaire se définit par une croix complexe avec des statues de personnages nombreux. (Une croix avec Jésus crucifié et de part et d’autres de Lui le bon et le mauvais larron, comme au Golgotha. D’autres sont complétés par une statue de saint Jean et de la Sainte Vierge). Rien à voir avec les milliers de crucifix qui jalonnent nos routes à la croisée des chemins qui ne sont pas du tout des calvaires mais simplement des croix avec ou sans le Christ et des croix de mission.

    Chapitre : Dans la tradition catholique, le chapitre d'un Ordre ou d'une Congrégation religieuse est l'assemblée des religieux, voir plus ICI

    Croix sur boule sur les tombes au cimetière : Extrait de "Les attitudes devant la mort : l'exemple du cimetière de Terre-Cabade à Toulouse (XIXe-XXe siècles)" page 95. Cette disposition - qui peut être observée dans d'autres cimetières de la région - est caractéristique de la période de l 'Entre-deux-guerres, mais l'on en trouve quelques exemples pour les années qui suivent la Seconde Guerre mondiale. Cette croix allongée sur une sphère n'a-t-elle pas une signification symbolique ? Les hommes de l'art et les habitués du cimetière, interrogés lors de cette enquête, affirment qu'il s'agit simplement d'un moyen de visualisation : le tombeau élevé manifeste son caractère chrétien par une croix verticale, le tombeau bas par une croix horizontale, la taille intermédiaire conduit à la croix légèrement relevée (sans cela, elle ne serait pas visible). Soit. Rappelons cependant que selon un certain nombre d'auteurs, ainsi J.-D. Urbain8, le symbolisme de la croix dressée et celui de la croix couchée sont différents. La croix verticale est un calvaire, elle représente la crucifixion, la mort supplice. La croix couchée est une « métaphore géométrique du corps », elle signifie qu'ici repose le corps d'Untel, elle représente la mort sommeil. Si l'on accepte cette explication, le support sur lequel repose des deux branches de la croix un peu redressée ne pourrait-il prendre valeur d'oreiller ?

     

    La coutume : avant le XIIe siècle désignait des taxes puis il prend le sens de libertés et privilèges accordés par le Seigneur aux communauté d'habitants pour devenir ensuite ensuite la règle des droits privés et public. plus de renseignements ICI

     

    Suffixe ELLE, ELLAS : a une valeur de diminutif 

     

    Feux : maisons, Habitations voir par ICI

     

    Florent Hautefeuille : Qui est ce ?  cliquer ICI

     

    Maladrerie : Hôpital de lépreux, au Moyen Âge.

     

    Paréage ou Pariage : Terme de jurisprudence féodale. Égalité de droit et de possession que deux seigneurs avaient par indivis dans une même terre.

     

    La protohistoire : Période de l'histoire, intermédiaire entre la préhistoire et l'histoire, qui commence à l'âge des métaux et se termine avec l'apparition de l'écriture (3eau 1ermillénaire avant Jésus-Christ) (d'apr. Perraud 1963 et Graw. 1981). Plus de renseignements ICI

     

    Une sauveté : était, dans le Sud de la France au Moyen Âge, une zone de refuge autour d'une église balisée par plusieurs bornes. À l'intérieur de ce périmètre, il était interdit de poursuivre les fugitifs. Ce refuge créé pour attirer des travailleurs et leurs proposaient des droits particuliers. plus d'info cliquer ICI

     

     

     

    vos commentaires cliquer ICI

    Pour recevoir des nouvelles hebdomadaires des mises à jour du blog, de nos rendez vous, inscrivez vous sur la newsletter cliquez ICI